Petite enfance (0 à 3 ans)

Assistante maternelle agréée

Les assistantes maternelles sont des professionnelles de la petite enfance, elles sont directement employées par les parents.

Assistante maternelle agréée

L'assistante maternelle (ou assistant maternel) est une professionnelle de la petite enfance qui accueille à son domicile jusqu'à 4 enfants. Elle doit avoir un agrément délivré par les services de la Protection maternelle et infantile (PMI) du Conseil départemental, après évaluation de ses compétences professionnelles et de son logement.

  • Le contrat de travail est conclu pour une durée indéterminée (CDI). Toutefois, le recours au contrat à durée déterminée (CDD) est permis dans certains cas précis (remplacement d'une salariée absente par exemple). 
  • Le contrat doit être établi selon les règles prévues par le code du travail. 
  • Le contrat est signé lors de l'embauche. 
  • Il est établi en 2 exemplaires datés, paraphés et signés par vous-même et l'assistant(e) maternel(le). Vous en gardez chacun 1 exemplaire. 
  • Par la suite, vous pouvez négocier avec l'assistante maternelle des modifications par avenant au contrat.

 

Un temps d’adaptation doit être organisé. Cette transition est nécessaire pour l’enfant, l’assistante maternelle et les parents. Elle permet de faire connaissance et de préparer la séparation de l’enfant avec sa mère et/ou son père.

    1. L’agrément de l’assistante maternelle doit être en cours de validité ainsi que le nombre d’accueils autorisés. Elle doit avoir satisfait à ses obligations de formation (60h obligatoires préalables à l’accueil du premier enfant) sauf si elle est dispensée de formation
    2. L’assistante maternelle doit être assurée par une responsabilité civile professionnelle pour les dommages causés et subis par les enfants confiés. Si elle utilise son véhicule dans le cadre de son activité professionnelle pour transporter les enfants confiés, cette précision doit figurer sur son contrat d’assurance
    3. L’assistante maternelle doit disposer d’un titre de séjour l’autorisant à travailler