COVID-19, Culture

3 artistes castanéens à l’honneur : la Ville continue de soutenir le monde de la culture

Comme chaque année, les gagnants du concours des artistes castanéens de la saison précédente se voient récompensés par la Ville par une exposition qui leur est entièrement consacrée. Malgré le contexte actuel et dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, la Municipalité, continue de soutenir le monde de la culture en maintenant cette exposition, sous une forme adaptée.

Publié le

Ainsi, à partir du 3 décembre, les peintures de Corinne Vila, Yves Temblador et Mireille Campan seront exposées salle Dauriac, et vous pourrez les découvrir à l’occasion de votre venue en mairie.

Mais cette année, le vernissage qui lance traditionnellement toute exposition ne pourra pas avoir lieu. Cependant, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, début janvier une soirée de clôture pourrait être organisée afin de remercier les artistes pour leur travail et d’avoir accepté de maintenir leur participation malgré les contraintes. 

Les peintures des « Gagnants des artistes castanéens » sont visibles du 3 décembre au 4 janvier, salle Dauriac de l’Hôtel de Ville – L’entrée est libre, aux horaires d’ouverture de la mairie et dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Corinne VILA, prix coup de cœur du public 2019 ex aequo

Corinne Vila découvre la peinture à 25 ans, suit des cours pendant plusieurs années, s’occupe de sa famille … Depuis deux ans elle retrouve ses pinceaux et se tourne vers la peinture à l’huile et l’acrylique. La participation à des stages lui donne une approche de la peinture acrylique abstraite. La création est chez elle une véritable passion puisqu’elle réalise aussi bijoux et objets divers et envisage l’initiation à d’autres techniques de création manuelle pour élargir sa palette.

Yves TEMBLADOR, prix coup de cœur du public 2019 ex aequo

Sa peinture fauve, expressionniste, privilégie la couleur « car la couleur c’est le soleil et l’énergie : c’est la vie ! ». Après quelques années de formation aux Beaux-Arts de Toulouse, sa facture classique, portraits, nus, marines, évolue maintenant vers un style plus contemporain.  

Mireille CAMPAN, prix du jury

La retraite a permis à Mireille Campan de se mettre à la peinture et elle a rapidement eu envie de créer à sa guise et à partir de ce qu’elle voyait. Peindre est alors devenu la traduction d’un état intérieur et la réalisation d’une certaine liberté interprétant la forme, le trait et la couleur. Aujourd’hui elle n’est satisfaite que si elle a interprété le sujet à sa façon.